Lettre d’information Été 2020

Chers amis de Kudimba,

Voici enfin notre mise à jour estivale.

Les choses sont presque revenues à la normale à Kudimba, même si depuis le dernier bulletin, beaucoup de choses se sont passées au Malawi et au centre d’accueil de jour.

Pour commencer, un bref résumé du changement politique dans le pays, puisqu’il y a maintenant un tout nouveau président.

Peter Mutharika, ancien président du Malawi, avait été réélu pour un second mandat lors des élections de 2019. Cependant, la Cour constitutionnelle a annulé les résultats de ces élections après qu’ils aient été contestés par les candidats adverses en raison d’irrégularités.

Le 28 juin 2020, des réélections historiques ont eu lieu, un fait exceptionnel en Afrique. Le leader de l’opposition, Lazarus Chakwera, a été élu à une large majorité au poste de président du Malawi pour un mandat de cinq ans.

Le peuple du Malawi et le reste du monde ont réagi avec soulagement, il était temps de changer. Il y a un regain d’espoir pour l’avenir, en partie grâce à la promesse de mettre l’accent sur la lutte contre la fraude et les problèmes sociaux. Ces deux éléments sont essentiels pour le progrès au Malawi. Par exemple, la situation des personnes handicapées en général est très difficile, nous le constatons chaque jour à Kudimba.

La situation liée au Covid-19 est encore imprévisible et instable au Malawi. Jusqu’à présent, 3858 personnes ont été testées positives pour le virus, et 107 personnes sont décédées selon le ministère de la santé (30/07/20).

Les pays voisins comme l’Afrique du Sud ont vu de nombreuses victimes, et bien que le taux d’infection ait beaucoup augmenté au Malawi, le nombre de victimes semble encore modéré.

En collaboration avec un établissement de santé local, Kudimba a lancé une campagne d’information sur le Covid-19 pour la communauté au sens large. Il nous a semblé nécessaire de diffuser des informations correctes et adaptées aux besoins de la communauté. Nous avons également cherché à améliorer les conditions des professionnels de santé en mettant à leur disposition du matériel médical de protection et en organisant des séances d’information sur le Covid-19.

Nous avons fait de notre mieux pour sensibiliser et aider la population à lutter contre la propagation du virus, puis, nos efforts sont devenus vains. Alors que les campagnes pour les élections présidentielles étaient organisées dans tout le pays, de grandes foules se sont rassemblées pour applaudir les candidats. Il n’y avait aucun signe de distanciation sociale ou de limitation des contacts. Nous avons décidé d’interrompre notre campagne pour le moment et d’observer ce qui se passera ensuite.

Chisomo enjoyed a little bike ride with Austin on the Kudimba tandem bike

Le personnel de Kudimba a été excellent durant la fermeture liée Covid en organisant des soins de proximité pour les enfants et leurs familles. Ils ont également organisé des distributions de nourriture. Le dévouement et la rigueur du personnel ont été impressionnants.

Au cours des dernières semaines, nous avons essayé de tiré le meilleur parti de la fermeture obligatoire en organisant quelques ateliers : un atelier de permaculture pour le personnel et ensuite un atelier créatif pour le personnel et les enfants plus âgés.

Au cours du premier atelier interactif, l’équipe Kudimba a étudié la philosophie et a acquis des connaissances pratiques sur la permaculture sous la direction d’un expert local. Une partie passionnante de ce programme portait sur le recyclage et la production de produits créatifs à partir de matériaux recyclés.

Le deuxième atelier était destiné au personnel et aux participants les plus âgés de Kudimba. Un enseignant local est venu apprendre à l’équipe comment fabriquer de petits meubles en carton recyclé, adaptés aux enfants handicapés. Frankie, un des enfants de Kudimba, est maintenant le propriétaire enthousiaste d’une chaise en carton. Une autre chaise a été fabriquée pour Shamila, qui est tout aussi enthousiaste.

Actuellement, dans la région de Lifuwu – où opère Kudimba – les taux d’infection semblent encore faibles, c’est pourquoi nous avons décidé de rouvrir la garderie pendant la première semaine de juillet. Tout le personnel et les enfants ont été ravis de retrouver leur joie de jouer ensemble et de profiter des soins et, bien sûr, des repas.

Nous sommes heureux d’annoncer que, depuis la réouverture, nous accueillons trois nouveaux enfants. Fazila a 12 ans, elle souffre d’un handicap depuis sa naissance ; Nordean a presque 18 mois et est né avec un handicap ; Yohane a 5 ans et souffre d’un handicap physique ainsi que d’un trouble de l’apprentissage, qui est apparu dans sa prime enfance.

Nous allons bientôt accueillir deux autres filles : Atupere et Hanifa, deux sœurs de la région de Lifuwu, âgées de 6 et 9 ans.

Yohane
Nordean

Malheureusement, deux familles ont dû quitter Lifuwu, Christian et Hayiya, que nous aimions tant, ne peuvent plus se joindre aux activités de Kudimba pour l’instant. La crise du coronavirus a rendu, plus difficile encore, la vie des familles les plus pauvres et certaines n’ont pas eu d’autre choix que de retourner dans leur village d’origine, souvent éloigné, pour retrouver leur famille. Au village, les gens vivent majoritairement de la production du jardin familial, c’est-à-dire, du maïs et quelques légumes verts. La vie dans ces villages est difficile et limitée dans les options offertes aux jeunes handicapés. A l’avenir, nous espérons que Christian et Hayiya pourrons revenir à Kudimba.

Hawa

Dernièrement, les parents d’une jeune fille de 16 ans, lourdement handicapée, nous ont demandé de l’aide. Cette jeune femme s’appelle Hawa. La famille vit relativement loin de Kudimba et son père, très âgé, est très pauvre. Ils sont dans une situation si précaire que nous avons décidé de les aider. La distance pour venir au centre est un problème majeur. Nous envisageons donc l’achat d’un “Buffalo Bike”, un vélo solide, conçus pour l’Afrique, avec un siège-passager qui permettrait de transporter Hawa tous les jours vers le centre.

Dans tous les cas, nous allons trouver une solution pour Hawa et nous vous en parlerons dans notre prochain bulletin d’information.

Croisons les doigts pour que nous puissions poursuivre nos activités et continuer à nous développer…

Much Kudimba love from all of us