Lettre d’information Printemps 2018

Cher(e)s ami(e)s,

Un peu de retard dans la lettre d’information mais c’est pour la bonne cause puisqu’elle est écrite en direct du Malawi par Ruth, notre amie de toujours et nouveau membre de Kudimba UK. Elle arrive au Malawi après Judy, membre fondateur du bureau anglais, qui a quitté le pays il y a quelques semaines.

« Ma première impression est esthétique, ce pays est beau, la seconde est sensitive, il fait chaud et je ne parle pas que de température. Les Malawites sont très chaleureux. Je suis accueilli à ma descente d’avion par Max, le correspondant local de Kudimba. La saison des pluies tarde à finir, et, roulant vers Senga Bay en contemplant un paysage si vert je ne peux m’empêcher de penser combien la nature est généreuse.

Nous croisons de nombreuses bicyclettes chargées de cargaisons diverses, des chèvres, du bois pour la cuisine. J’admire la force des femmes qui marchent le long des routes en portant de lourdes charges sur leurs têtes.

Les maisons sont faites de terre ou de briques, les toits sont couverts de chaume. Je me demande comment les gens peuvent rester au sec quand la pluie est forte.
Malgré cette pauvreté évidente, les gens semblent heureux et ne sont jamais avares de sourire.

Nous arrivons bientôt à Lifuwu pour visiter Kudimba Foundation. Je suis étonné de voir à quel point les travaux ont avancé.
Le chalet de bois est terminé, occupé par Michaël et Aurélia, les premiers volontaires, impliqués dans la construction du bâtiment administratif.

Cornelio, le responsable du site fait un travail fantastique de coordination pour s’assurer que tout fonctionne bien. Il a planté les premiers arbres du jardin de Kudimba. papayes, tamarin et fruits de la passion nous régaleront bientôt. Profitant de l’inondation de notre terrain, Cornelio a planté du riz et de la canne à sucre. Beaucoup de fruits et légumes poussent déjà sur le terrain.

Ces cultures variées sont l’expression de notre vision de la permaculture, cette méthode d’agriculture durable qui nourrira, emploiera et participera à l’éducation de nos étudiants.

Cornelio a surveillé de près les étapes de construction du bâtiment administratif. A mon arrivée, le bâtiment était une coquille vide de briques et de ciment. Nous avons maintenant des douches et des toilettes, le toit est en construction et le réservoir d’eau de 2000 l est en place. Les étapes suivantes consisteront en l’installation de l’électricité, le plâtrage des murs puis l’installation des sols.

La rencontre avec les Malawites a été l’un des moments forts de mon séjour. Comme évoqué plus haut, les gens sont amicaux et ouverts. J’ai eu la chance de rencontrer les nouveaux membres de Kudimba, Lajidu, le petit garçon de Ulita, né il y a deux semaines puis Stella, la petite fille de Cornelio, née il y a 10 jours. Mamans et bébés se potent bien et sont reconnaissants du soutien apporté par Kudimba.

J’ai aussi pu rencontrer Austin, le jeune homme bénéficiant d’une bourse d’étude de Kudimba. Il fait des études dans le secteur de la Santé Publique dans une Université de Lilongwe, la capitale du Malawi. Il est heureux et apprécie chaque jour de s’être vu offert l’opportunité d’étudier à un tel niveau. Une opportunité trop rare au Malawi qui lui ouvrira bien des portes à l’avenir.

Je ne peux pas continuer cette lettre d’information sans mentionner les enfants de Kunyumba, le projet fondateur de Kudimba. J’ai adoré les rencontrer et passer du temps avec eux.

Ils sont un excellent remède au stress et à nos petits problèmes quotidien. Ils sont une source d’inspiration au regard de leur handicap qui ne les empêche pas d’apprécier l’instant présent. Ils sont en bonne santé et grandissent bien…

Avec Kudimba, pour chaque avancées positives, il y a presque toujours des problèmes à surmonter. Les pluies diluviennes de la saison des pluies ont amplifié les inondations sur nos terres. Le terrain est très plat et la proximité du lac favorise le risque d’inondations.

Nous travaillons actuellement sur des solutions pérennes. La plantation d’arbres et de différentes cultures aidera à drainer le terrain. Mais les bâtiments actuels et futurs sont potentiellement menacés. Nous aurons besoin d’investir dans une opération de remblaiement.

Nous devons sans cesse être vigilant pour que le travail de construction soit de bonne qualité et réalisé de la meilleure façon possible. Par exemple, un toit doit être construit avant que l’électricité ne soit installée… Pour ajouter une note positive, tous nos bâtiments se sont avérés être étanches et stables lors de très fortes tempêtes !

Un autre obstacle à surmonter est la présence d’un pilier électrique sur la terre de Kudimba à l’endroit même ou nous souhaitons construire le centre éducatif. Le pilier doit être déplacé car il est en mauvais état mais la compagnie d’électricité souhaite nous faire payer (très cher) un déplacement pourtant planifié par leurs services.

Un des défis auxquels Kudimba est confronté est la forte attente des jeunes Malawites en terme d’éducation et de qualifications. Nous aimerions pouvoir supporter financièrement plus de ces jeunes, notamment les plus vulnérables, privés de tous moyens financiers. Pour cela, nous aurions besoin de petits dons réguliers qui nous aideraient à changer la vie de ces jeunes durablement. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez soutenir un étudiant via un don mensuel à notre fonds d’éducation.

Pour finir, j’ai aimé mon séjour au Malawi et j’ai aimé voir les progrès de Kudimba de mes propres yeux, après en avoir tant entendu parler. Quel beau travail ! Je suis maintenant impatiente de rejoindre Kudimba pour participer à son développement futur. »

Nous remercions Ruth pour avoir partagé ses sentiments et ses impressions dans cette lettre d’information. Nous sommes très heureux de l’accueillir dans l’équipe de Kudimba.

Encore plus de nouvelles dans notre bulletin estival ou sur notre site web: www.kudimba.org

L’équipe Kudimba