Lettre d’information automne 2018

Chers amis de Kudimba,

Pour cet automne, nous vous avons concocté une lettre d’information un peu spéciale.

Étudiantes en médecine écossaises, Kate et Monica sont venues au Malawi sous l’égide de Kudimba, pour assurer une mission de volontariat en partenariat avec la clinique locale. Voici leur histoire…

Kate et Monica, en poste à la clinique de Pothawira

«Notre stage au Malawi a commencé par un voyage de 23 heures depuis Glasgow, en Écosse. À notre arrivée au Malawi, Max, le représentant local de Kudimba, souriant et amical, nous a accueillies à l’aéroport. Durant le trajet de deux heures entre Lilongwe et Kudimba, située dans le village de Lifuwu, il n’a pas manqué de nous signaler les points d’intérêts et nous à aidé à trouver l’équipement de base nécessaire pour la durée de notre séjour. Le premier coucher de soleil sur sur le lac était si impressionnant que nous avons su instantanément que nous allions passer 5 bonnes semaines au Malawi! Après avoir déballé et installé notre nouvelle maison, nous nous sommes couchées, à l’abri des moustiquaires pour une nuit de sommeil bien méritée.

Les deux chalets et le bâtiment administratif de Kudimba.

Le lendemain matin, nous avons exploré le sympathique petit village de Lifuwu et avons commencé à nous familiariser avec la plage. Les enfants qui jouaient dans le lac tenaient absolument à nous montrer les petits poissons qu’ils avaient attrapé et Monica a même eu l’honneur et l’avantage d’en tenir un, au grand bonheur des enfants! Nous avons ensuite organisés nos futurs trajets en moto-taxis vers la clinique, une organisation loin du « métro-boulot » mais toujours amusante. Plus tard, tout en cuisinant la nourriture achetée au marché local, nous avons échangé avec Cornelio, le manager du site, et sa famille qui vivent à Kudimba.

Notre seconde journée au Malawi, a marqué le début de notre affectation à la clinique Pothawira. Peter Maseko et sa charmante épouse, Emma, ont créé Pothawira en 2011. Autour de la clinique, située à quelques minutes de la ville de Salima, on trouve une école primaire et un orphelinat. Monica et moi étions basées au centre de santé, qui gère la clinique de consultation externe, très fréquentée, accueillant 200 à 300 patients par jour. Le paludisme est diagnostiqué chez de nombreux patients à l’aide de tests sanguins disponibles à la clinique. En offrant des services de qualité supérieure à ceux des hôpitaux publics à un coût inférieur à ceux d’autres cliniques privées, l’organisation s’est rapidement développée et fournit des services vitaux à la communauté.

Les journées à la clinique ont été longues mais variées. Nous avons travaillé à tour de rôle, dans les salles de consultation, la salle de traitement, la zone de triage et la salle de dépistage du paludisme. M. Maseko et les infirmières étaient d’excellents superviseurs et nous ont appris à panser des plaies épouvantables, à perfectionner notre technique d’injection et à évaluer rapidement l’état des patients. Nous avons beaucoup appris sur les soins de santé dans les pays en développement et sur la manière de tirer le meilleur parti des équipements disponibles dans un contexte de ressources médiocres.

A la fin de notre stage, nous avons visité Kunyumba (le centre d’accueil de jour pour enfants vulnérables situé dans le village voisin de Senga Bay), nous avons passé un bel après-midi à jouer dans le sable avec les enfants. C’est un endroit tellement beau ou règne la joie et la bonne humeur. Les enfants y sont épanouis et le personnel qui les entourent, fait un travail remarquable.

Le nouveau chalet de briques de Kudimba, à Lifuwu.

Notre séjour au Malawi n’aurait pas été le même sans l’aide du personnel de Kudimba. Cornelio nous a donné des conseils sur les endroits où acheter les meilleures tomates et nous a fait nous sentir en sécurité pendant notre séjour à Kudimba. Mercy a été d’une aide incroyable. Elle nous a préparé chaque jour des repas sains et savoureux que nous avons apprécié après nos journées de travail à Pothawira. Elle nettoyait le chalet et lavait notre linge (c’eut été notre pire corvée !!). Je ne pense pas que nous aurions pu nous en sortir sans elle!

Monica et moi avons passé un excellent séjour au Malawi. Nous avons pu découvrir les plus et les moins du système de santé en Afrique subsaharienne, nous avons apprécié la culture malawienne, mangé de la bonne nourriture (nous recommandons fortement le riz et les haricots de Mercy!), Vu de belles plages, rencontré des gens merveilleux et attentionnés et appris à vivre dans une magnifique région du monde pendant quelques semaines. Merci à tous d’avoir rendu notre voyage aussi incroyable, un merci particulier à Maaike! ”

Le bâtiment administratif.

Nous sommes bien sûr ravis que Kate et Monica aient passé un moment aussi enrichissant avec Kudimba. Dans le même temps, elles ont fait preuve d’une grande résilience face à la difficile réalité de la vie et du système de santé au Malawi. Nous espérons que d’autres volontaires et visiteurs suivront leurs traces.

La première photo montre Kate et Monica à la clinique. Jetez également un coup d’œil aux autres images et admirez les plus récentes constructions de Kudimba : le batiment administratif est terminé, et, cerise sur le gâteau, le chalet de briques destiné à l’hébergement des volontaires et des visiteurs est également prêt à accueillir les prochains visiteurs. Si nous avons pu construire ce chalet, c’est grâce à une généreuse donation de Gina et Adam, des « sponsors » américains, qui soutiennent Kudimba et financent les études d’Austin, l’un de nos protégés, depuis plusieurs années. Zikomo Kwambiri ! (Merci beaucoup !)

La prochaine lettre d’information sera diffusée en direct du Malawi, avec toujours plus d’informations et d’images des nouveaux développements !